On fait le bilan calmement … La Bolivie

La Bolivie est un peu le parent pauvre de l’Amérique du Sud. C’est le seul pays, avec le Paraguay, à ne pas avoir accès à la mer et ce point reste encore aujourd’hui un sujet sensible. En effet, au début du XIX ieme siècle, l’ensemble du continent est remodelé par les guerres d’indépendance. La Bolivie devient alors un pays central au milieu du continent. Mais, petit à petit, le pays perd plusieurs conflits avec ses voisins et son territoire est énormément amputé. Le Chili annexe le désert d’Atacama et également le seul lien à la mer pour la Bolivie.

Dans ce contexte, les relations avec les pays voisins restent encore aujourd’hui, tendues. Particulièrement avec les chiliens, dont le niveau de vie est, en plus, très confortable. Les Boliviens cherchent leur identité nationale et son partagés entre plusieurs cultures. Le président actuel, Evo Morales, issu des minorités indiennes tente d’unir ses concitoyens autour d’un projet politique très social et se séparant de l’influence américaine.

La Bolivie a des atouts extraordinaires principalement grâce à la nature. On y trouve le plus grand désert de sel au monde (Uyuni) qui renferme une réserve de Lithium permettant de produire l’ensemble des batteries de smartphone/ tablette/ voiture électrique pour les 100 prochaines années. La nature est omniprésente dans ce pays à tel point que l’on se croirait parfois sur une autre planète. 

Ce que l’on s’attendait à voir :

  • Des lamas
  • Des montagnes
  • et le fameux désert de sel

Ce que l’on a vu :

  • Des lamas, mais aussi des vigognes et des alpacas (on en a mangé aussi, c’est très bon !)
  • Des paysages à couper le souffle tel la région du Sud Lipez ou encore le parc national de Sajama ; des endroits hors du temps
  • La découverte de la superbe Isla del Sol sur le lac Titicaca
  • Une ville extraordinaire, construit au milieu des sommets enneigés : La Paz

Ce que l’on a fait :

Image bolivie

Ce que l’on aurait aimé faire :

  • Découvrir plus en profondeur la région du Sud Lipez et en particulier Tupiza
  • Pouvoir visiter les mines de Potosi, mais les grèves nous l’on empêché
  • Partir à l’aventure dans la région amazonienne du pays

Ce que cela nous a coûté :

La Bolivie est le pays le plus abordable d’Amérique du Sud. Nous nous en sommes sortis pour 25 €/j/p.

Ce qu’on a vraiment aimé :

  • Les paysages incroyables
  • Partir à l’ascension dans les hauteurs de la Paz, via le trek de Condoriri
  • Passer 3 jours dans en endroit hors du temps : le parc national de Sajama. Randonnées dans les grandes étendues peuplées par les lamas, d’où les sources d’eau chaudes affleurent à la surface. Le tout à plus de 4500 m d’altitude.
  • Découvrir la Paz et ses marchés

Ce que l’on a moins aimé :

  • Le froid intense tout au long de ces 3 semaines
  • La rudesse de la vie. Nous avons ressenti une vraie différence de confort par rapport à ce que nous avions vécu précédemment.
  • La pauvreté de la nourriture (riz/ patate/ chicken)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s