Un lundi au pays de la Glace – Islande

La fête est finie

Au dessus de nos têtes se joue une bataille cosmique, un affrontement provoqué par l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère. Une lumière ancienne et polaire danse dans le ciel en traçant des sillons vaporeux. Bref on a vu une aurore boréale !

Pour en arriver à ce résultat, il faut revenir quelques jours auparavant. Nous arrivons à Reykjavik pour une grosse semaine de vacances en Islande. Pour la plupart d’entre nous (vous y compris), l’Islande a été le sujet d’intenses recherches Google depuis … l’été 2016 et un quart de final d’Euro face à la France (bande de bofs !).

L’Islande est un pays rude, mais où la criminalité est parmi la plus faible au monde. Deux petites anecdotes rigolotes à son sujet : les Islandais croient (réellement) aux Elfes et aux Fantômes et ce sont les plus gros buveurs de Coca Cola au monde proportionnellement au nombre d’habitants. De notre côté, nous avons choisi de découvrir le pays en faisant le tour en voiture dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, depuis Reykjavik.

La capitale abrite entre 120.000 et 200.000 habitants (toujours l’éternel débat du dimanche midi en famille, pour savoir si on compte l’agglomération ou non), cela représente la moitié de la population totale. Le centre ville est assez sympathique avec beaucoup de bars et restaurants de poissons. On s’essaie au Fish’n Chips / IPA avec beaucoup de plaisir.

Simple, Basique

On ne traine pas, et dès le lendemain, nous partons sur la route circulaire pour commencer le road trip. L’hiver, l’état des routes ne permet pas de rouler partout en Islande, et principalement pas dans le centre du pays. La route circulaire fait le tour de l’île en longeant les côtes. Notre première journée est dédié au fameux « Cercle d’or » qui consiste en une boucle au départ de la capitale permettant de voir 3 sites principaux : Þingvellir, Gulfoss et Geysir.

Le premier est un parc national ou a été créé le premier parlement Islandais, mais également le lieu de rencontre des deux plaques tectoniques américaines et européennes. La faille s’ouvre un peu chaque année. Le second une énorme cascade (comme tout ce qui se termine par « Foss » en Islande) et le troisième un geyser (d’ou le nom) –> Simple.

Nous avons été surpris par le nombre de touristes et en particulier chinois. En même temps, c’est la semaine du nouvel an chinois, période estival pour ces derniers –> Basique. Le tourisme est un vrai sujet en Islande, qui  multiplie sa population par 5 au plus fort de la fréquentation.

Nous terminons notre journée par un trajet entre plaines enneigées, brume et soleil jusqu’à Lindartun. Nous passons la nuit dans un véritable petit cocon douillet et confortable.

Nous continuons notre voyage sur la côte Sud en passant par plusieurs sites assez sublimes : La carcasse d’un DC3 qui s’est écrasé il y a 45 ans, les falaises de Vik tombant sur des plages de sable noir enneigés, l’incroyable glacier Skaftafell avec sa couleur bleue envoutante et finalement le lagoon de Jökulsárlón. Nous apercevons alors les phoques nager entre les icebergs.

Seule note discordante, la visite de la fameuse « Ice cave ». Quand tu rentres dans un minibus remplis de « touristes appareil photo », que tu as payé 170€ par tête pour 2,5 h d’escapade, il faut se méfier –> Simple ET Basique ! Au final, 20 minutes dans une grotte de 200m2 avec 150 touristes qui prennent des selfies sous tous les angles. Les guides islandais qui se frottent pratiquement les mains avec le sigle $ dans les yeux (en mode Jim Carrey dans « The Mask »)

Nous roulerons toute une journée parmi les Fjords de la côte Est, le trajet se révèlera sublime avec pour compagnons les rennes sauvages et le Soleil. Les touristes nous ont quitté, L’Islande révèle tout son potentiel sauvage.

Nous enchainons avec le Nord de l’île et la région volcanique de Myvatn et finalement Akureyri. La seconde ville du pays possède un énorme avantage : une station de ski. Nous chaussons ces derniers durant toute une matinée, cela fait du bien !

Note pour trop tard

Au final 2.200 km en 9 jours, sur une asphalte noire, sortant tout droit des entrailles de la terre. Les volcans sont partout en Islande. En 2010, l’Eyjafjöll est rentré en éruption et a bloqué le trafic aérien européen durant une semaine. L’éruption du Laki, en 1783 au sud de l’Islande, a provoqué un bouleversement climatique tel qu’il a jeté les prémices de la révolution française.

Sur cette route, bien souvent la météo est changeante. Le vent fait danser la neige sur le goudron de telle sorte qu’on se croit bien souvent au dessus d’un chaudron. Le Soleil sublime les paysages et particulièrement les montagnes. Tous ces paysages, nous les découvrons au volant de notre Duster accompagné de Manu Chao, Orelsan et les Ogres de Barback.

Pour faire oublier le froid permanent, les Islandais se sont appropriés leur cadre de vie. Les maisons sont toujours décorées avec soin et très illuminées. Les restaurants de la capitale sont très chaleureux et les plats de poissons particulièrement adaptés. Toutes nos excursions et journée seront, par ailleurs, constamment accompagnées de Café.

Toutes ces belles choses ont un prix ! L’Islande (un peu comme la Norvège) est passé de pays très pauvre à celui de pays très riche. Le PIB par habitant est quasiment le double de celui en France. La nourriture coûte très chère, tout comme les activités. Pour les hébergements, on trouve des guesthouse de qualité à prix raisonnable en cherchant un peu. Tout compris le voyage nous revient à près de 2.000€/tête.

On gardera en tête les différents lieux retrouvés dans Game of Thrones, les étendues d’herbes couleur Or et les cascades congelées jalonnant le trajet. La nature n’a pas été domptée et elle s’apprécie d’autant plus dans ces conditions !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s