Un lundi dans les EAU

Assalamu alaykum !

Après cette fantastique escale à Oman, où nous avons touché du doigt Agrabah à plusieurs reprises, nous continuons nos investigations dans les EAU ! Rassurez vous, nous n’avons pas décidé de partir en sous-marin, non ! EAU est l’acronyme pour Emirats Arabes Unis. Vous voyez les bédouins qui subsistent en vendant un peu de lait de chamelle sur le bord de route ? Les voitures occidentales fin de série à plus de 400.000 km au compteur ? Les tirs à la kalachnikov dans la rue les soirs de matchs de foot ? Vous voyez ? Nan ? Effectivement c’est pas du tout ça. Vous voulez du clinquant ? Vous allez être servis !

fullsizeoutput_2645

Les émirats arabes unis forment un pays créé il y a près de cinquante ans suite à l’arrêt du protectorat britannique. Initialement 9 émirats discutent de la création d’une fédération. Finalement, il ne seront que 7, le Qatar et Bahrein préférant déclarer leur indépendance. Sur ces 7 émirats, deux sont mondialement connus, Abou Dabi et Dubai. Le premier est la capitale du pays, garant des traditions et des valeurs religieuses quand le second est la capitale mondial du commerce avec les fameux « mall ».

Nous avons la chance d’être accueillis par de la famille à Dubai pour ce séjour, ce qui nous permet de découvrir la ville grâce aux précieux conseils de nos hôtes. Nous déambulons sur l’artère principale de la ville, la « Cheikh Zayed Road » pour découvrir successivement le « Mall of Emirates » et sa piste de ski, le Dubai Mall et son aquarium, « the Frame » et le spectacle son et lumière de la Burj Khalifah, la plus haute tour du monde.

Les émirats ont connu une ascension fulgurante depuis la découverte des premiers gisements de pétrole à Abou Dabi. Le gouvernement reverse une pension mensuelle à chaque « native » (elle n’est pas officiellement connue, mais on parle de 4.000$) et ses derniers ont de nombreux privilèges matériels. Dubai n’a pas de pétrole mais possède des grues, jusqu’à 20% des grues mondiales ! Lors de la crise de 2008, le principal promoteur immobilier a fait faillite et a été sauvé par Abou Dabi. En échange de ce sauvetage, la fameuse tour qui devait s’appeler Burj Dubai, a été renommée du nom du sultan d’Abou Dabi.

Au delà de ce défi à la gravité, il y a d’autres projets incroyables à Dubai, comme les îles artificielles de la Palm ou celles de « The World ». La ville est un énorme laboratoire architectural et les projets les plus fous sortent de terre, comme l’hôtel Atlantis II posé sur le sable de la Palm Jumeirah ou le mythique Burj Al Arab, hôtel en forme de voile posé sur la mer. Les tours poussent telles des arbres partout en bord de mer, et seuls les palais de la famille royale conserveront à terme leur accès au littoral. La ville possède également des endroits sympas et (faussement) typiques tel que les souks de Bur Dubai ou le souk de Madinat Jumeirah.

fullsizeoutput_2649

Nous passons une journée à Abou Dabi, histoire de découvrir l’antenne local du Louvre. Comme vous pouvez vous en douter, il ne s’agit pas d’un « boui-boui » posé dans 3 algecos sur une aire d’autoroute. Le bâtiment a été réalisé par Jean Nouvel et est constitué d’une énorme coupole métallique avec motifs orientaux. C’est impressionnant mais au final pas grand chose comparé au bâtiment le plus connu d’Abou Dabi : la grande mosquée.

N’y allons pas par 4 chemins, ce bâtiment est une merveille moderne, un cadeau pour la rétine. C’est le plus grand bâtiment en marbre au monde, avec, à l’intérieur, le plus grand lustre et le plus grand tapis au monde également. Des superlatifs à la hauteur de la majesté du lieu. Nous avons la chance d’y passer en fin de journée et d’entendre l’appel à la prière la nuit tombante. La magie fait son effet et on peut dire que nous avons enfin trouvé Agrabah. Précisons bien qu’il s’agit d’Agrabah 2.0, avec parking sous la structure, boutiques de souvenir et beaucoup de touristes. Nous en garderons un souvenir très ému.

Nous quittons la capitale les têtes pleines d’étoiles pour rejoindre le désert proche de la ville d’Al Aïn. Nous passons deux journées dans les dunes à l’hôtel Telal Resort pour les 70 ans du grand père de Castille, le bien nommé PaPyMo. Nous profitons des piscines et admirons les gazelles des dunes et les gazelles des sables. Al Aïn possède une grande palmeraie qui sera l’occasion d’une petite balade à l’ombre avant le retour à Dubai. Pour tous les amoureux de vitesse, l’autoroute reliant Abou Dabi à Al Aïn est plafonnée à 160 km/h, autant vous dire qu’on a poussé un peu la 3008 ! De toute manière l’essence n’est pas très chère : 0,5 €/l. Forcément dans ces conditions, on a pas vu beaucoup de gilets jaunes. Vous savez quoi ? ça fait du bien !

P1100753

Nos derniers jours à Dubai sont l’occasion de découvrir le quartier de la Marina grâce à une agréable balade en bateau, de profiter de la plage et même de s’offrir un petit verre en haut du Hilton en compagnie de Xavier & Mathilde. Incroyable comme le temps passe vite durant ces vacances. On décide de prolonger un petit peu cette chaude parenthèse en … retournant à Oman !

En effet, un partie du sultanat est coupée du reste du pays et forme une enclave entre les émirats et le golfe d’Ormuz : la péninsule de Musandam. On s’offre deux jours entre montagne et fjords. La péninsule possède un relief très escarpé au bord de l’eau, ce qui permet de naviguer dans ces bras de mer ramifiés au milieu des nombreuses méduses, des dauphins et des poissons multicolores. C’est « the cherry on the cake » du voyage. Ce pays restera un véritable coup de coeur avec ces paysages uniques et l’accueil des gens. Malheureusement, il est tant de rentrer en France. Xavier & Mathilde nous font la joie de partager un dernier petit déjeuner sur la plage de Dubai avant notre vol. Le voyage s’achève sur une note de satisfaction, Agrabah existe !

2 comments

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s