Semaine 06 – un lundi de « back-Pâques »

POUR INFO EN CHINE :

  • Il faut accumuler 10 années de travail avant de bénéficier de 10 jours de congés payés. Avant, les chinois n’en ont que 5 par an. A méditer… 
  • Les bambins chinois (entre 1 et 4 ans) ont des pantalons et des couches très particulières. Les deux s’ouvrent en grand au niveau de l’entrejambe pour les envies pressantes. ( cf: un petit qui faisait pipi dans la poubelle du métro sans enlever son pantalon…).

SINON DE NOTRE CÔTÉ :

Bonjour,

La tension monte, des hommes et des femmes sont agglutinés devant les portes d’accès. On jette des regards de biais à ses voisins afin de jauger leur motivation, leur perfidie et surtout la meilleure manière de passer devant. Un début de mouvement de foule laisse penser que les portes s’ouvrent, mais ce n’est pas encore le cas. Finalement le speaker annonce l’ouverture et le début de la bataille commence. On pousse, on filoute, on râle, on crie et une fois les portes franchies, on court …

Rassurez-vous, nous ne sommes pas rentrés à Cergy-Pontoise pour assister, depuis le parking de l’hyper Carrefour, au premier jour des soldes. Nous avons simplement pris le train en Chine !

Le train est le moyen de transport le plus pratique en Chine pour couvrir de longues distances. Et des longues distances, figurez vous qu’il y en a beaucoup ! Ce type de transport est très codifié. En effet, il existe 5 « classes » de confort possibles : debout, assis dur, assis mou, couché dur et couché mou. Les prix varient en conséquence. Comme en France, certaines places achetées tardivement n’ont pas de numéros attribués, d’où la cohue précédemment décrite. Phénomène amplifié par le fait que nous sommes en Chine, et que forcément tout est fait en plus grand. La gare Nord de Shanghaï rivalise avec les aérogares de Roissy CDG.

Cette semaine nous avons pris 2 fois le train, tout d’abord en couché mou (enfants gâtés que nous sommes), entre Guilin et Shanghai. Ce trajet a marqué notre passage depuis la Chine rurale vers la Chine citadine. Au revoir les villages et les champs, bonjour les gratte-ciel ! Avant de passer du côté obscur (de l’air), nous avons eu la chance de passer trois jours dans les villages de Dazhai et de Ping’an.

Ces derniers sont situés en altitude, et sont connus pour la culture du riz par les locaux. Ils ont modelé leur environnement afin de le rendre propre à la culture de la céréale, et ont créé les fameuses rizières du dos du dragon (musique de Rocky pour accompagner le nom !). C’est un paysage magnifique que nous avons eu l’occasion de découvrir : quasiment pas de béton, pas trop de touristes, des habitants accueillants, et la spécialité locale : le Bamboo Rice.

Nous avons passé ces trois jours à nous promener entre les rizières et les grands chalets. Nous avons logé dans une guest house très agréable en mode chalet de montagne. Nous avons rencontré plein de gens et fait une randonnée avec un allemand, un américain et un israélien. (Ceci n’est pas le début d’une mauvaise blague..)Un grand bol d’air et un petit coup de cœur chinois.

Revenons a nos caténaires ! Nous avons donc pris le parti de prendre des billets couchés mous. Nous nous retrouvons avec un petit couple de retraités chinois dans une cabine fermée de 4, pour un trajet de 18h. Forcément on partage les bruits et les odeurs (aucune référence politique), mais dans l’ensemble c’est assez confortable quoique pas très propre.

On arrive à Shanghai.

La ville est immense (27 Mio d’habitants, dont 9 Mio d’étrangers). Il en résulte une énergie folle et des endroits totalement différents les uns des autres. L’endroit le plus connu est la balade au bord de la rivière séparant le Bund (quartier historique) et Pudong (quartier skyscrapers). Nous nous y sommes rendus, et on peut témoigner que l’on a jamais vu autant de photos prises dans un espace si restreint. Mais il faut bien avouer que la vue de Pudong est impressionnante avec notamment 3 immeubles notoires : la tour de télévision, la tour « décapsuleur » et la toute nouvelle tour Shanghai. Nous sommes montés dans une des tours pour mieux apprécier le paysage.

Quasiment aussi touristiques, les nouveaux quartiers de l’ancienne Concession Française. Nous sommes passés dans un ensemble immobilier (le Sinan Mansion) qui ne comporte que des maisons de 2 étages du style d’Arcachon (du moins selon le Lonely. On ne peut pas confirmer, nous ne sommes jamais allés à Arcachon car c’est trop populaire 😉 ). Nous avons également découvert la vieille ville et le temple de Confucius ainsi que les jardins Yu et la place du peuple. Nous avons terminé avec une visite éclair du musée de Shanghai.

Pour les gens qui aiment les grosses villes, on ne peut être que charmé par Shanghai. La diversité des paysages et des habitants, la nourriture succulente (les raviolis et les brioches à la vapeur notamment) ainsi que l’urbanisme délirant ne peuvent que séduire. Les deux seules notes discordantes sont le brouillard ambiant et le coût de la vie (le plus élevé de Chine).

Nous partons pour Xi’an avant de nous rendre à Pékin. Nous écrivons ces lignes depuis le train, où nous testons les couchettes dures cette fois-ci ! On est dans des compartiments ouverts sur le couloir, et nous dormons dans des double séries de trois lits superposés. Nous vous laissons donc, en vous présentant rapidement nos voisins : les deux lits du bas sont tenus par un homme et une femme qui parle avec vigueur (peut-être de politique), milieu droit Marion, milieu gauche un ex mafieu repenti sûrement, haut gauche Simon et haut droit un geek.

Allez bon lundi.

 

5 comments

  1. Romain et moi vous suivrons (à quelques semaines près, nous partons en Chine en juin), je vais lire votre blog avec attention 🙂 Superbe projet et super blog, profitez-en bien ! La bise, Marion.

    J'aime

  2. moi j’aime les rizières mais Shanghai très peu pour moi….
    gros bisous (retour au boulot demain, pas encore eu le temps de se remettre du décalage horaire et des 22h d’avion…le lundi au soleil pour nous c’est fini!)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s