Semaine 23 – un lundi Aymara

POUR INFO EN BOLIVIE :

  • Les péruviens viennent bénir leur voiture à Copacabana
  • il existe plusieurs ethnies en BOLIVIE : Aymara, Tiwanaku, Quechua, …
SINON DE NOTRE CÔTÉ :
Ola gringos !
Nous voilà de retour pour vous jouer un mauvais tour. On vous a quittés à La Paz la semaine dernière en partance pour 3 jours de randonnée dans la Cordillera Real. La Paz est une ville assez extraordinaire, comme une vague de briques échouées au milieu des montagnes (à plus de 3800m). La ville est vraiment trépidante et après une dizaine de jours dans la « campagne » bolivienne, cela nous a remis un petit coup de vitamine C.
Mais ce n’est pas la seule chose ! Comme vous le savez, Florine voyage avec nous depuis maintenant 3 semaines et grâce à elle nous avons repris contact avec la culture française. Ainsi, nous écoutons désormais « Cheerleader » et « Maître Gims ». Sa contribution la plus importante restera sa volonté sans faille à vouloir re-regarder « Les visiteurs ». On ne résiste donc pas à vous replacer quelques répliques, c’est OKAYYYY ?
Revenons à notre randonnée. Après de longues discussions entre une descente en rappel à flanc de montagne ou une ascension à 7500 m d’altitude, nous avons finalement opté pour le trek de Condoriri. Nous sommes passés par l’agence « All Transport » après une grosse étude de marché. Ce trek, plusieurs personnes nous l’ont recommandé. D’ailleurs, il faut dire préciser que désormais, nous écoutons plus les autres voyageurs que notre guide Lonely Planet.
Durant ces 3 jours nous avons évolué dans des paysages incroyables, entre 4700 m d’altitude et 5300 m, enfin c’est que l’on croit…Et oui, car on a oublié de vous présenter le principal larron de l’histoire : René, notre guide aymara. René, c’est la caution sécurité-confort-hygiène et humour de notre trip. Concernant le dernier paramètre, Monsieur est reçu avec mention ! Pour le reste …
René, c’est l’histoire d’un guide de haute montagne qui nous a demandés de le prendre en photo une quinzaine de fois avec son téléphone, car, pense-t-on, il découvre les paysages en même temps que nous. Il a également des petits moments contemplatifs entre deux chemins, durant lesquels se joue, peut-être, une partie de « pique nique douille », dans son for intérieur.
Lorsqu’il nous a présentés notre palace pour les deux nuits (un abris sommaire avec carrés de 1m2 de paille pour dormir), on a gentiment souri et demandé s’il y avait un balai. Question hygiène et nourriture on vous épargne les détails … Le principal étant que l’on ait bien rigolé avec René.
Le premier jour, nous avons eu le droit à une petite mise en jambe de 2 – 3 heures pour arriver dans une vallée où se situait le camp de base. Un cadre incroyable avec un lac entouré de nombreux pics enneigés dont le fameux Condoriri. A la question, peut-on voir des condors, René a eu cette réponse, pour le moins énigmatique : « Je ne sais pas ! ». Et concernant l’altitude du camp de base, première réponse 4000m et ensuite 3000m : le mystère persiste !
Lors du second jour nous avons pu tester nos limites avec l’ascension du Pic Austria (5300 m). Ce dernier n’est pas enneigé et ne nécessite donc pas d’équipements techniques. On est partis vers 8h et grâce à la bonne humeur de notre guide, nous sommes arrivés les premiers là-haut, environ 2h30 plus tard. Dire que cela fut facile, serait un peu exagéré ! Ce fut dur surtout pour le souffle. Marion a commencé ses exercices de respiration environ 5 minutes après le début, Simon, sous l’effet de la coca s’est mis à chanter/ danser un peu avant la fin et Florine, est arrivé en haut en hypoglycémie totale, ce qui nous a valu à tous un beau : « de la Paceña (bière locale) que je pissoye à foison ! »
Trêve de plaisanteries : c’est vraiment une belle expérience, surtout dans ce cadre, que de tester ses limites face à l’altitude. Tous les trois nous avons réussi, et cela donne envie de monter encore plus haut. Le dernier jour, une bonne marche de 4h pour finir avec un pic à 5020 m. On dit au revoir à René et on revient à La Paz.
On profite de notre dernière journée pour aller visiter les ruines de Tiwanaku. Franchement rien de très impressionnant et surtout, on a payé cher pour voir des tas de cailloux et deux musées « under réparations ». Le seul point notable fut la visite du temps de Putuni, où aurait eu lieu, la première réunion des travailleuses du sexe bolivien (d’où le nom …). Marion étant un peu déçue de la visite, ne peut s’empêcher de remercier la vendeuse de Coca-Cola par un « Merci la gueuse, tu es un laideron mais tu es bien bonne ! »
Pour notre dernière étape bolivienne, nous décidons d’aller au lac Titicaca. Durant 3 jours, nous avons visité Copacabana puis l’Isla de la Luna et enfin l’Isla del Sol. Nous avons été agréablement surpris par ces endroits, particulièrement le Nord de l’Isla del Sol. Nous avons fait pas mal de marche, environ 35 km en 3 jours et découvert les superbes paysages du lac.
Sur la plage Nord de l’Isla del Sol règne une ambiance magique : les animaux (vaches, ânes, cochons) sont en liberté. Les cholitas (mamas boliviennes) portent les gamins dans leur sac multicolore, devant des hôtels plus « destroyes » les uns que les autres. Cerise sur le gâteau, nous y étions pour la fête nationale. On quitte donc l’île et la Bolivie sur une très bonne note. Seul bémol, lors de notre dernière nuit en hôtel, nous n’avons pas pu nous laver, le proprio nous a gentiment demandé de partir vite sur un gracieux « Dehors les romanos ! ». Simon énervé par ces manières, n’a pas pu s’empêcher de le charger en criant « Montjois, Saint Denis ! Que je trépasse si je faiblis ! ».
Bref que du bonheur.
Bon lundi à tous.

3 comments

  1. Je mets un commentaire ici également, sinon vous allez croire que je ne fais que regarder les photos !
    J’avais un copain à l’école normale qui s’appelait François Lecul, il a changé son nom en Lefu, ça a changé sa vie !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s